Le schéma départemental d'aide aux victimes


Un schéma départemental d’aide aux victimes a été élaboré par le Tribunal de Grande Instance de Créteil et quatre associations (APCE 94 - CIDFF 94 - SAJIR - TREMPLIN 94). Il s’inscrit dans la volonté exprimée par le Parquet de mettre sur pied une politique globale d’aide aux victimes.


Mis en place en 1999, il a pour objectif de répondre à des questions essentielles qui se posent aux victimes d’infractions telles que : l’urgence, l’orientation, le soutien psychologique et les suites juridiques de l’infraction.


I - LES PERMANENCES DU SCMJ


Quatre associations assurent des permanences par roulement au Service de Consultation Médico-judiciaire (SCMJ) ouvert à l’hôpital Intercommunal de Créteil qui est notamment habilité à effectuer des examens de personnes victimes de coups et blessures et d’agressions sexuelles.


Les permanences d’accueil ont lieu du lundi au samedi de 9h à 19h


Les associations, présentes au SCMJ, offrent aux victimes qui le désirent, immédiatement après avoir été examinées par les médecins, la possibilité de bénéficier non seulement d’une écoute, mais aussi d’une orientation tant sur le plan psychologique que social afin d’être adressées vers des structures plus appropriées pour assurer un suivi.


UCMJ (Unité de Consultation Médico-Judiciaire)

Association pour le Couple et l’Enfant dans le Val-de-Marne (APCE 94)

Association Centre d’Information Féminin et Familial - Centre d’Information sur les Droits des Femmes (CIFF-CIDF 94)

Association “Service Régional d’Action Judiciaire et d’Insertion” (SAJIR)

Association Tremplin 94 - S.O.S. Femmes


REMARQUE : Toute victime peut consulter et se faire aider par l'une de ces associations même si elle n'a pas déposé plainte.

II - LES PERMANENCES DU BUREAU D’AIDE AUX VICTIMES (BAV)


Le bureau d'aide aux victimes (BAV) du Tribunal de Grande Instance de Créteil a ouvert ses portes en juin 2010. Pour tout renseignement, les victimes du département du Val de Marne peuvent appeler le N° vert suivant : 0800 17 18 05

III - LES AUTRES PERMANENCES D’AIDE AUX VICTIMES


De nombreuses permanences sont tenues dans différents lieux du département et sont organisées par différentes structures professionnelles, associatives ou municipales.

  Ces permanences sont indiquées pour chaque commune dans l'annuaire des adresses utiles.


IV - LES POINTS RELAIS DES CORRESPONDANTS DU PARQUET


Les correspondants du parquet peuvent aider à formaliser le dépôt de plainte pour les publics les plus défavorisés et à “suivre” la victime dans sa démarche. Dans chaque quartier où il intervient, chaque correspondant du parquet est sous le contrôle d’un substitut du procureur de la République spécialement chargé de ce territoire. Sa mission consiste également à informer et orienter les personnes reçues, et à assurer l’interface avec ses partenaires institutionnels.


Liste des permanences des correspondants du parquet.


V/ LES NUMÉROS D’URGENCE


- le 0 800 17 18 05 : numéro vert du Bureau d'Aide au Victimes animé par l’association SAJIR


- le 08 842 846 37 ou 08 VICTIMES : numéro vert de l’INAVEM (Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation) - de 9 h à 21h pendant 7 jours sur 7.

Dernière modification le: Lundi 09 août 2010
Recherche dans les Articles
temps de calcul : 0.053123950958252 secondes réalisation:Blue-ray@2006